VSync a été la première technologie de synchronisation pour les processeurs graphiques (GPU), les jeux vidéo et les écrans. Malgré les nouvelles alternatives telles que G-Sync et FreeSync, VSync reste une option essentielle pour de nombreux joueurs. Mais que fait cette fonction et est-elle réellement utile ?

Voyons en détail ce qu’est VSync et pourquoi elle est importante.

VSync : c’est quoi exactement ?

VSync, ou synchronisation verticale, est une technologie graphique qui synchronise la fréquence d’images d’un jeu avec la fréquence de rafraîchissement d’un écran de jeu. En effet, cette technologie a été initialement développée par les fabricants de GPU pour lutter contre le crible d’écran, qui se produit lorsque votre écran affiche des parties de plusieurs images simultanément. Cela peut se traduire par un affichage qui semble divisé le long d’une ligne, généralement horizontale. Lorsque la fréquence de rafraîchissement du moniteur (fréquence des mises à jour par seconde) n’est pas synchronisée avec le nombre d’images par seconde, le crible se produit.

En outre, le crible ou déchirement de l’écran peut se produire à tout moment, bien qu’il soit plus fréquent lors de mouvements rapides, notamment lorsqu’un jeu fonctionne à une fréquence d’images supérieure à celle que le moniteur peut gérer ou lorsque la fréquence d’images change radicalement et que le moniteur ne peut pas suivre. Ainsi, Il est particulièrement visible dans les jeux rapides contenant des éléments d’image verticaux, tels que des arbres, des entrées et des bâtiments.

Par ailleurs, VSync fait plusieurs choses pour atténuer ce problème. Tout d’abord, il limite la fréquence d’images produite par la carte graphique à la fréquence de rafraîchissement du moniteur (60 Hz, sauf si le moniteur a une fréquence de rafraîchissement plus élevée), ce qui permet d’éviter plus facilement les images par seconde plus élevées que celles que le moniteur peut afficher.

Pour ce faire, il empêche le GPU d’accéder à la mémoire d’affichage tant que le moniteur n’a pas terminé son cycle de rafraîchissement actuel, retenant ainsi les informations jusqu’à ce que le moniteur soit prêt à les recevoir. Grâce à la combinaison de la double mise en mémoire tampon et du saut de page, VSync synchronise l’affichage des images sur l’écran uniquement lorsque celui-ci a terminé son cycle de rafraîchissement ; par conséquent, vous ne devriez jamais observer de déchirure d’écran lorsque VSync est activé.

Quelle est l’importance de la technologie Vsync ?

VSync n’est utile qu’en cas de déchirement de l’écran, et ce en limitant la fréquence des images uniquement lorsque cela est nécessaire. Si votre écran ne peut pas suivre la fréquence d’images d’un jeu spécifique, VSync peut faire une différence significative.

Toutefois, VSync ne peut pas améliorer la résolution, les couleurs ou les niveaux de luminosité comme le fait le HDR. Certes, il s’agit d’une technologie préventive qui vise à éviter un problème spécifique plutôt qu’à l’améliorer.

Par ailleurs, en exigeant que les images soient entièrement rendues avant d’être affichées, votre fréquence d’images peut en être affectée, et au mieux, elle est limitée à la fréquence de rafraîchissement de votre écran. Dans les jeux où une fréquence d’images plus élevée réduit le décalage d’entrée, elle peut également avoir un impact négatif sur vos performances en compétition.

Ainsi si vous voulez maximiser les capacités de jeu de votre PC, vous devez ajuster vos paramètres au maximum.

Comment activer VSync ?

VSync

VSync est conçu pour fonctionner avec tous les types d’écrans, vous n’avez donc pas besoin d’un moniteur spécifique pour l’utiliser. Certes, elle nécessite une carte graphique qui la prend en charge, mais la plupart des générations récentes de produits la prennent en charge de manière générale.

De plus, VSync existe depuis de nombreuses années, et Nvidia et AMD ont tous deux des options dans leurs pilotes pour activer le paramètre pour tous les jeux.

Cependant, si vous préférez le faire par jeu, la majorité des jeux proposent une option de basculement dans leur menu de paramètres graphiques.

VSync pose-t-elle des problèmes ?

Même s’il est utile et fonctionne comme prévu, VSync n’est pas une solution parfaite et peut avoir un impact négatif sur votre expérience de jeu. Si votre écran et votre jeu rencontrent des difficultés à se synchroniser, VSync réduira considérablement votre taux de trame pour trouver un point où ils peuvent le faire. Cela peut entraîner une augmentation du délai d’entrée et du bégaiement, ce qui dégrade l’expérience de jeu.

Par conséquent, l’activation de VSync peut ne pas en valoir la peine si vous êtes particulièrement sérieux lorsque vous jouez à ces jeux. Un autre paramètre, connu sous le nom de triple buffering, peut aider à atténuer certains des problèmes de VSync, mais il n’y a aucune garantie.

Fast Sync vs Adaptive VSync

Lorsque VSync a été commercialisé pour la première fois, les fabricants de GPU étaient bien conscients de ses défauts potentiels. Depuis lors, ils ont essayé de créer des versions améliorées. Par conséquent, le panneau de configuration de votre GPU peut contenir diverses options de synchronisation à savoir :

  • L’adaptive VSync : cette innovation de Nvidia surveille la fréquence de rafraîchissement maximale de l’écran. La VSync est activée si le FPS du jeu est égal ou supérieur à la fréquence de rafraîchissement. Si le FPS tombe en dessous du seuil, elle est désactivée, ce qui évite les problèmes de décalage d’entrée.
  • Fast Sync : c’est est une version avancée de l’Adaptive VSync de Nvidia qui active VSync lorsque cela est nécessaire et ajoute une triple mise en mémoire tampon automatique pour sélectionner les meilleures données d’image possibles. Elle nécessite une grande puissance pour fonctionner, mais elle résout également de nombreux problèmes de VSync.
  • Enhanced Syn : c’est l’implémentation de Fast Sync par AMD. Elle désactive VSync lorsque la fréquence d’images tombe en dessous de la fréquence de rafraîchissement du moniteur afin d’éviter les problèmes.

Est-ce que VSync est meilleur que G-Sync et FreeSync ?

VSync offre peu de fonctionnalités par rapport au G-Sync et FreeSync qui offrent tous deux des fonctionnalités supérieures.

G-Sync de Nvidia et FreeSync d’AMD visent à améliorer les capacités de VSync. Certes, ces deux technologies synchronisent les taux de rafraîchissement et les données avec la fréquence d’images du GPU. Les sociétés souhaitent éliminer les problèmes liés à VSync, notamment la précision et l’uniformité des images ainsi que les déchirures. G-Sync et FreeSync sont essentiellement des versions plus efficaces du logiciel VSync.

Ces technologies doivent toutefois être compatibles avec votre carte graphique et votre écran. En effet, la majorité des moniteurs sont équipés de G-Sync ou FreeSync, mais la prise en charge est limitée. Étant donné qu’il s’agit de logiciels concurrents, il sera difficile de trouver un moniteur qui utilise les deux. En fin de compte, vous devrez probablement essayer de faire correspondre les capacités de votre moniteur à celles de votre GPU. Tant que vous comprenez les spécifications techniques des deux unités avant l’achat, cela est relativement simple à réaliser.