Vous avez certainement beaucoup entendu le terme « technologie blockchain » au cours des dernières années, principalement en relation avec le sujet des crypto-monnaies. À mesure que la technologie blockchain évolue et devient plus conviviale, il vous appartient de vous renseigner à son sujet afin d’être prêt pour l’avenir.  Cet essai vous apprendra à répondre à la question « Qu’est-ce que la technologie blockchain ?« . Vous découvrirez également comment fonctionne la blockchain, pourquoi elle est si cruciale?

blockchain

Qu’est-ce que la technologie Blockchain ?

Une blockchain est une base de données distribuée qui est partagée entre les nœuds d’un réseau informatique. Une blockchain, comme une base de données, enregistre les informations sous forme électronique et numérique. Les blockchains sont bien connues pour leur fonction essentielle dans les systèmes de crypto-monnaie tels que le bitcoin, qui consiste à conserver un enregistrement sécurisé et décentralisé des transactions. La nouveauté de la blockchain est qu’elle garantit l’exactitude et la sécurité d’un enregistrement de données et produit de la confiance sans qu’il soit nécessaire de faire appel à un tiers de confiance.

La façon dont les données sont organisées diffère considérablement entre une base de données traditionnelle et une blockchain. Une blockchain accumule les informations dans des groupements appelés blocs, qui stockent des ensembles de données. Lorsque la capacité de stockage d’un bloc est atteinte, celui-ci est fermé et connecté au bloc complet précédent, produisant une chaîne de données connue sous le nom de blockchain. Toutes les nouvelles informations qui suivent ce bloc nouvellement ajouté sont assemblées dans un bloc nouvellement formé, qui est ensuite ajouté à la chaîne une fois qu’elle est complète.

Une base de données organise généralement ses données sous forme de tableaux, mais une blockchain, comme son nom l’indique, organise ses données en morceaux (blocs) qui sont reliés entre eux. Lorsqu’elle est mise en œuvre de manière décentralisée, cette structure de données crée une ligne temporelle irréversible de données. Lorsqu’un bloc est complété, il est gravé dans la pierre et devient une partie de cette ligne temporelle. Lorsqu’un bloc est ajouté à la chaîne, il reçoit un horodatage spécifique.

Quel est l’intérêt de la blockchain ?

Supposons que vous envoyiez de l’argent de votre compte bancaire à des parents ou à des amis. Connectez-vous à la banque en ligne et transférez les fonds sur le compte de l’autre personne en utilisant son numéro de compte. Votre banque met à jour les enregistrements de la transaction une fois celle-ci terminée. Cela semble simple, n’est-ce pas ? Il existe un problème possible que la plupart d’entre nous négligent.

Ce type de transaction peut être manipulé en quelques secondes. Les personnes conscientes de cette réalité hésitent souvent à utiliser ce type de transactions, ce qui a entraîné l’émergence d’applications de paiement tierces ces dernières années. Cependant, c’est précisément en raison de cette vulnérabilité que la technologie Blockchain a été développée.

Blockchain, en termes de technologie, est un grand livre numérique qui a récemment suscité beaucoup d’attention et d’intérêt. Mais pourquoi ce phénomène a-t-il pris une telle ampleur ? Entrons donc dans le vif du sujet pour mieux comprendre la notion globale.

L’enregistrement des données et des transactions est un aspect important des affaires. Ces informations sont souvent gérées en interne ou envoyées par l’intermédiaire d’un tiers, comme des courtiers, des banquiers ou des avocats, ce qui ajoute du temps, des dépenses, ou les deux, à l’entreprise. Heureusement, Blockchain élimine cette longue procédure et permet d’accélérer le mouvement des transactions, ce qui permet de gagner du temps et de l’argent.

La plupart des gens pensent que Blockchain et Bitcoin peuvent être utilisés de manière interchangeable, cependant ce n’est pas le cas. La technologie Blockchain est capable de prendre en charge un large éventail d’applications dans divers secteurs, notamment la banque, la chaîne d’approvisionnement, la fabrication, et ainsi de suite, mais le Bitcoin est une monnaie qui s’appuie sur la technologie Blockchain pour être sûre.

Blockchain est une nouvelle technologie qui offre plusieurs avantages dans un monde de plus en plus numérique :

Extrêmement sécurisé :

Elle utilise une technologie de signature numérique pour exécuter des transactions sans fraude, rendant difficile pour d’autres utilisateurs de corrompre ou de modifier les données d’un individu sans une signature numérique spécifique.

Système décentralisé :

Traditionnellement, les transactions nécessitent l’autorisation d’organismes de réglementation tels qu’un gouvernement ou une banque ; cependant, avec Blockchain, les transactions sont effectuées par consentement mutuel des utilisateurs, ce qui permet des transactions plus fluides, plus sûres et plus rapides.

Capacité d’automatisation :

Elle est programmable et peut créer automatiquement des actions, des événements et des paiements systématiques lorsque les exigences de déclenchement sont satisfaites.

La technologie Blockchain, comment ça marche ?

Ces dernières années, de nombreuses entreprises à travers le monde ont intégré la technologie Blockchain. Mais comment fonctionne réellement la technologie Blockchain ? S’agit-il d’une modification substantielle ou d’un petit ajout ? Les innovations Blockchain n’en sont qu’à leurs débuts et ont le potentiel d’être révolutionnaires à l’avenir ; commençons donc à démystifier cette technologie.

Blockchain est un hybride de trois technologies de pointe :

  • Des clés pour la cryptographie
  • Un réseau pair-à-pair avec un grand livre partagé.
  • Une méthode informatique pour stocker les transactions et les enregistrements du réseau.

Les clés cryptographiques sont composées de deux clés : une clé privée et une clé publique. Ces clés permettent de mener à bien les transactions entre deux parties. Chaque personne possède ces deux clés, qu’elle utilise pour générer une référence d’identification numérique sécurisée. L’élément le plus essentiel de la technologie Blockchain est son identification sécurisée. Cette identification est connue sous le nom de « signature numérique » dans le monde du bitcoin et est utilisée pour autoriser et gérer les transactions.

La signature numérique est intégrée au réseau peer-to-peer ; un grand nombre de personnes agissant en tant qu’autorités utilisent la signature numérique pour obtenir un accord sur les transactions et autres problèmes. Lorsqu’elles approuvent une transaction, celle-ci est validée mathématiquement, ce qui aboutit à une transaction sécurisée réussie entre les deux parties connectées au réseau. En résumé, les utilisateurs de Blockchain utilisent des clés cryptographiques pour réaliser diverses formes d’échanges numériques sur le réseau pair-à-pair.

La procédure de transaction

L’un des aspects les plus importants de la technologie Blockchain est la manière dont elle confirme et approuve les transactions. Par exemple, si deux personnes veulent effectuer une transaction en utilisant une clé privée et une clé publique, la première personne joindra les informations relatives à la transaction à la clé publique de la seconde. Ces informations complètes sont compilées dans un bloc.

Le bloc comprend une signature numérique, un horodatage et d’autres données cruciales et pertinentes. Il convient de souligner que l’identité des personnes participant à la transaction n’est pas incluse dans le bloc. Ce bloc est ensuite diffusé à tous les nœuds du réseau, et la transaction est correctement effectuée lorsque la bonne personne utilise sa clé privée et la fait correspondre au bloc.

Outre les transactions financières, la blockchain peut stocker des informations sur les transactions de maisons, d’automobiles, etc.

Voici un exemple concret du fonctionnement de la blockchain :

Les cryptages basés sur les hachages :

Pour sauvegarder les données, la technologie blockchain utilise le hachage et le cryptage, en s’appuyant principalement sur l’algorithme SHA256. L’algorithme SHA256 transmet l’adresse de l’expéditeur (clé publique), l’adresse du destinataire, la transaction et les données de sa clé privée. Les données cryptées, connues sous le nom de cryptage par hachage, sont envoyées à travers le monde et placées sur la blockchain après vérification. La technique SHA256 rend le cryptage par hachage presque difficile à craquer, ce qui simplifie l’authentification de l’expéditeur et du destinataire.

Preuve de travail :

  • Chaque bloc d’une Blockchain est composé de quatre en-têtes primaires.
  • Hash précédent : Cette adresse de hachage est utilisée pour trouver le bloc précédent.
  • Détails de la transaction : Informations sur toutes les transactions qui doivent avoir lieu.
  • Nonce : Un nombre arbitraire utilisé en cryptographie pour distinguer l’adresse de hachage d’un bloc.
  • Adresse de hachage du bloc : Le hachage précédent, les données de transaction et le nonce sont tous communiqués via une technique de hachage. Il en résulte une sortie contenant une valeur de 256 bits et 64 caractères, appelée « adresse de hachage » unique. C’est pourquoi on l’appelle le hachage du bloc.
  • Grâce à des techniques informatiques, de nombreuses personnes dans le monde entier s’efforcent de trouver la valeur de hachage appropriée pour remplir un critère prédéterminé. Lorsque la condition prédéfinie est remplie, la transaction est terminée. Pour le dire autrement, les mineurs de blockchain cherchent à résoudre un défi mathématique connu sous le nom de problème de preuve de travail. Celui qui le résout en premier reçoit un prix.

Minage (mining) :

Dans la technologie Blockchain, le « minage » fait référence au processus d’ajout d’informations transactionnelles au grand livre numérique/public actuel. Bien que cette expression soit le plus souvent liée au bitcoin, elle est également utilisée pour faire référence à d’autres technologies Blockchain. Le minage consiste à créer un hachage difficile à forger d’un bloc de transaction, assurant ainsi la sécurité de l’ensemble de la Blockchain sans avoir recours à un mécanisme central.

Avantages et inconvénients de la blockchain :

Comme d’autres types de technologies, la blockchain offre un certain nombre d’avantages et d’inconvénients à prendre en compte.

Avantages

L’un des avantages importants des blockchains est le degré de sécurité qu’elles peuvent offrir, ce qui implique également que les blockchains peuvent protéger et sécuriser les données sensibles des transactions en ligne. La technologie blockchain permet également des transactions rapides et faciles. En réalité, il suffit de quelques minutes pour les réaliser, alors que d’autres méthodes de transaction peuvent prendre plusieurs jours. Il n’y a pas non plus d’intervention d’un tiers, qu’il s’agisse d’institutions financières ou d’organismes gouvernementaux, ce que de nombreux utilisateurs considèrent comme un avantage.

Inconvénients

La blockchain et la cryptographie impliquent l’utilisation de clés publiques et privées, et il semble que des problèmes se soient posés avec les clés privées. Si un utilisateur perd sa clé privée, il subit une série de problèmes, ce qui en fait l’un des inconvénients de la blockchain. Un autre problème est l’évolutivité limitée en raison du nombre restreint de transactions par nœud. Par conséquent, l’exécution de nombreuses transactions et autres tâches peut prendre plusieurs heures. Un autre inconvénient majeur de la blockchain est la difficulté de modifier ou d’ajouter des informations une fois qu’elles ont été enregistrées.